Les amphétamines

Les amphétamines sont des psychostimulants et anorexigènes puissants

Les amphétamines (ou speed) sont des psychostimulants et anorexigènes puissants, utilisées récemment encore comme coupe-faim ou pour empêcher  le  sommeil,  dans certaines circonstances.

Leur  toxicité ainsi que la forte dépendance psychique qu'elles entraînent expliquent que la plupart des amphétamines soient classées comme stupéfiant depuis 1967.

Aujourd'hui,  les amphétamines  se présentent  généralement sous la forme de poudre à sniffer et parfois de comprimés.

Il existe un dérivé puissant de l'amphétamine aux effets particulièrement dangereux :

la méthamphétamine, appelée encore crystal,  ice ou yaba,  et dont la consommation est très marginale en France.

Les amphétamines se présentent sous forme de cachets ou de poudre, et entrent dans la  composition de nombreux  produits. C’est un puissant  stimulant qui  annule la fatigue et provoque un sentiment de puissance. La consommation régulière entraîne une accoutumance et une dépendance, et peut  conduire l’usager à un état d’épuisement.

EFFETS ET DANGERS DES AMPHÉTAMINES

Les effets  sont variables en  fonction  de  l’individu  et notamment de sa corpulence; 

Il y a une différence entre les sexes,  les femmes sont plus vulnérables car elles sont plus petites.

Tous les produits sont différents et la teneur en substance psychoactive n’est jamais la même.

- Stimulant physique, supprime la sensation de fatigue

- Impression d’être invincible

- Effet coupe-faim    

- Exacerbation, agressivité, nervosité

- Crise de tétanie, d’angoisse

- Problèmes dermatologiques, cardio-vasculaires, neurologiques.

Une consommation  régulière peut entraîner une altération de l'état général du fait de la dénutrition et du manque de sommeil. Elle conduit à l'épuisement de l'organisme, une grande nervosité et des troubles psychiques, notamment des délires.

 

Ces  produits s'avèrent  très dangereux pour les personnes souffrant de dépression, de  problèmes cardiovasculaires et d'épilepsie.

 

 L'association  avec de l'alcool ou d'autres substances psychoactives  comme l'ecstasy (MDMA)  accroît les risques de neurotoxicité.