Le GBL

Le GBL est une molécule chimique, contenue dans certains solvants industriels, destinés  aux  professionnels :

Il  s'agit d'un produit très efficace pour nettoyer les jantes de voiture ou les peintures (en particulier les tags).

Effets

Ils sont étroitement liés au dosage et à l‘individu. Les effets du GBL similaires au GHB. La gamme des effets va de l'euphorie jusqu'au sommeil profond (comateux) ou  à  l'inconscience, en passant par la détente, la perte des inhibitions, l'intensification des perceptions, éventuellement un besoin de parler, de légers vertiges ou la somnolence.

Début de l'effet du produit :

de 10 à 20 min après l'ingestion.

Durée des effets :

d'une heure et demie à 3 heures.

 

Risques et effets secondaires

Plus la dose est élevée, plus il y a de probabilités de nausées, de vomissements et de vertiges. Maux de tête, confusion, troubles respiratoires, et troubles de la mémoire peuvent apparaître en cas de très fortes doses, de même que des contractions  musculaires  incontrôlables,  que l'on peut facilement confondre avec de l'épilepsie.

Avec le GBL, le danger d'un surdosage involontaire est très grand - même sans mélange

Les  signes  d'une  surdose de GBL sont une somnolence prononcée, suivie  de  plusieurs heures d'un profond sommeil impossible ou très difficile à interrompre. De plus, peuvent apparaître des nausées légères à très fortes avec des vomissements, des vertiges, des maux de tête, une perte totale des repères, une perte de conscience, une disparition des réflexes et des troubles respiratoires.

Après la consommation de GBL, il est très difficile de dire si quelqu'un est en sommeil profond ou déjà dans le coma : En cas de doute, alerter immédiatement un médecin !

La consommation de l'alcool avant, pendant ou après la consommation de GBL, peut conduire,  même en très  faibles quantités, à la  prostration  (danger d'une paralysie respiratoire!). Le mélange avec les médicaments antirétroviraux (inhibiteur de protéase, par exemple Kaletra, Reyataz, Crixivan, Norvir, Invirase), même avec un dosage léger, peut renforcer l'effet de GBL avec un danger mortel (arrêt des fonctions respiratoires, coma, attaques épileptiques) !

Le GBL est un produit chimique utilisé  dans  l'industrie, il a un effet très caustique,  irrite les muqueuses et surmène le foie.

Risques à long terme :

Une consommation régulière de GBL peut provoquer des troubles du sommeil, de l'angoisse et des tremblements; il y a risque de dépendance psychique. Lorsque on arrête d'en prendre après une consommation chronique et à fortes doses (plusieurs doses par jour), cela conduit à de graves symptômes de manque.