Le datura

Le datura stramonium ou datura stramoine ou ‘’pomme épineuse’’ est le plus connu des dérivés atropiniques.

Origine

Originaire d’Asie, la Stramoine est répandue dans toute l’Europe fin du 16 ième siècle, en Afrique du Nord, en Amérique. On la trouve dans les lieux incultes au bord des chemins.

Aspect

Plante annuelle herbacée d’une hauteur de  1.20  mètre portant des feuilles d’un vert foncé brillant,  avec des fleurs solitaires de grandes tailles.

Le fruit en forme de capsule ovoïde couverte d’épines rudes d’où le nom populaire de ‘’pomme épineuse’'.

Principes actifs

L’hyoscyamine, l’atropine, la scopolamine et l’hyoscine.

Usage le plus répandu

Le datura se consomme généralement par voie orale sous forme de décoction. Les graines peuvent aussi être ingérées seules, les feuilles peuvent être fumées (plus rare).

Effets recherchés 

L’intensité  des  effets  varie  selon  chaque personne,  le contexte dans lequel elle consomme, la quantité consommée. Les usagers consomment  le datura pour vivre une expérience introspective (pour faire un « voyage », un « trip »). Les effets recherchés sont :

• sensation de rêve éveillé : par exemple de parler à quelqu’un qui n’est pas présent, de manger quelque chose qui ne se mange pas voire n’existe pas

• puissantes  hallucinations  auditives,  visuelles,  tactiles  (modification de  la perception des couleurs, impression de s’enfoncer dans le sol, modification des formes…)

•  perte des repères spatiotemporels

•  insensibilité à la douleur.

Durée des effets :

Les effets surviennent une heure environ après ingestion et durent de 8 à 48 heures. Ils s’estompent petit à petit mais peuvent resurgir au cours de la semaine qui suit. Pour beaucoup, l’expérience est assez désagréable et laisse généralement peu de souvenirs.

Effets secondaires

Ces troubles sont très fréquents mais ils sont ressentis d’une manière différente d’un usager à l’autre :

• augmentation du rythme cardiaque

• tarissement de toutes les sécrétions : salive, sueur, larmes, sécrétions digestives

• sécheresse de la peau et des muqueuses, rougeur du visage

• tics nerveux            

• état important de confusion avec perte d’équilibre

• augmentation de la pression intraoculaire, dilatation des pupilles et vision de près troublée

• relâchement des fibres musculaires lisses au niveau intestinal (transit ralenti), urinaire (rétention) et bronchique (dilatation des bronches).

A dose élevée le datura provoque une perte de contrôle de soi et des hallucinations qui peuvent exposer à des accidents graves.

Risques et complications 

Dès la première consommation :

•  hyperexcitation,          • agressivité,

• troubles de la vue pouvant durer plusieurs semaines,          •  convulsions,

• comportement irrationnel exposant à des risques de blessures,

• complications d’ordre psychiatrique : hallucinations morbides, anxiété, attaques de panique

Risques de surdosage :

Le datura contient des alcaloïdes toxiques dont la consommation peut avoir des conséquences graves dès la première prise, comme le coma ou la mort par dépression respiratoire ou arrêt cardiaque. En effet, seulement 4 à 5 grammes de feuilles de datura peuvent contenir une dose mortelle d’alcaloïdes. Les fleurs et les graines sont encore plus puissantes.

Les effets du datura sur les pupilles s’observent jusqu’à trois semaines après une prise.